DIGICIT (CIToyenneté DIGItale) : Perspectives citoyennes pour une utilisation socialement acceptable et durable du traçage digital en contexte de pandémie

Le projet innovant DIGICIT (CIToyenneté DIGItale) : Perspectives citoyennes pour une utilisation socialement acceptable et durable du traçage digital en contexte de pandémie mené par Dr Marie-Pascale Pomey, professeure titulaire au Département de gestion, évaluation et politique de santé de l’ESPUM, Dr Esli Osmanlliu, pédiatre urgentologue au Centre universitaire de santé McGill et Sylvian Bédard, Patient coordonnateur au Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public et Inforoute – Santé numérique est financé par l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA).

L’acceptabilité sociale des applications de traçage intégrant une composante d’IA est un enjeu actuel très important ; ce projet de recherche s’inscrit dans le concept d’innovation responsable et de clarification d’impacts de l’IA sur la société, dans le contexte particulier de la pandémie.

L’OBVIA rassemble plus de 160 chercheuses et chercheurs qui s’intéressent aux solutions plausibles aux problèmes et opportunités posés par les développements de l’IA et du numérique au Québec et ailleurs dans le monde.

>> Consultez l’article « Considerations for the Design and Implementation of COVID-19 Contact Tracing Apps: Scoping Review » publié dans le JMIR mHealth and uHealth

Ce contenu a été mis à jour le 15 juin 2021 à 17 h 21 min.

Commentaires

Laisser un commentaire