Considérations juridiques et éthiques de la participation des patients accompagnateurs dans les établissements de santé et services sociaux au Québec

Les patients accompagnateurs sont des personnes ayant vécu un épisode de soin en lien avec un cancer qui sont intégrés dans les équipes cliniques et sont ainsi considérés comme des membres à part entière de l’équipe.

Reconnus pour leurs savoirs expérientiels relativement à une situation clinique et l’utilisation des services, ils ont pour but de faciliter la communication entre les patients et le personnel soignant afin d’améliorer l’expérience de soins des patients, notamment en termes de soutien  émotionnel et informationnel. Cette contribution est importante considérant que ce besoin de soutien est très peu comblé chez les personnes ayant eu des problèmes de cancer.

Dans le cadre d’un projet de recherche financé par Instituts de Recherche en Santé du Canada, nous avons notamment souhaité identifier et définir les enjeux éthiques et juridiques de l’introduction de patients accompagnateurs dans les milieux de soins et développer des processus et des outils pour y répondre dans ces différents contextes.

Aussi, les principes juridiques et éthiques proposés dans ce document permettent aux établissements de santé amenés à inclure des patients accompagnateurs dans leurs équipes de soins de s’assurer de couvrir ces enjeux. Ils visent d’abord le domaine de l’oncologie, mais pourraient s’appliquer plus largement à d’autres situations où des patients accompagnateurs peuvent intervenir dans le système de santé et de services sociaux, voire en intersectorialité.

Ces principes sont issus d’une analyse juridique et éthique basée sur l’étude des lois, la jurisprudence et la littérature pertinentes et ils sont extraits d’un document plus complet qui fait la synthèse de cette analyse. Il est possible de consulter ce document sur demande.

Ce contenu a été mis à jour le 11 février 2022 à 15 h 37 min.

Commentaires

Laisser un commentaire